L'Arbre de la Terre

2015

Le concept

La destinée environnementale de la planète est certes l'affaire des États, mais elle concerne ausssi les peuples, les citoyens, car le grand récit de la Terre, celui qui peut enflammer et motiver les foules et la jeunesse, redonner espoir, doit être conçu et bâti dans la concertation la plus large.

Dans un an en décembre 2015 se tiendra en Seine-Saint-Denis la conférence mondiale sur le climat. La France recevra deux cents chefs d'etat. Tous les regards seront braqués sur elle.

Nous proposons le lancement d'un réseau mondial de veille et d'éveil écologique, il montrera notre capacité d'initiative dans le domaine culturel et notre compétence dans le champ de la prise de conscience mondiale de l'importance de la sauvegarde de la planète. Capacité architecturale, artistique, technologique et valeur d'exemple s'inscriront dans le droit fil du génie de la France auquel nous sommes attachés. C'est l'occasion de montrer notre volonté d'accueillir sur notre territoire ce "Centre Pompidou de l'écologie".

« L’éthique du futur est une éthique de paysan, elle consiste à transmettre un patrimoine ».

Féderico MAYOR, ancien Directeur général de l’UNESCO.

Quel sera notre legs : paradis ou chaos ? le challenge est inouï, l’enjeu est vital. La question est nouvelle, jamais les hommes n’ont été les protecteurs de la Terre, cette situation est révolutionnaire, mais nous ne gagnerons pas la victoire de la Terre uniquement par la dramatisation et le discours moralisateur, nous gagnerons par une mobilisation planétaire, un engouement, un allant général autour d’un projet, d’un repère.

Il faut un symbole fort,visible et haut dans le ciel capable de catalyser les énergies, un signe d’espoir, un lieu de joie, d’émerveillement et d’enthousiasme, un geste de paix.

  • Gie Arbre de la Terre : Normier-Mollard-Viry-Calvi-Riaux-Bordin Architectes : Hennin Normier
  • Avec les soutiens du Président de la République, de Laurent Fabius, de Jack Lang et de Nicolas Hulot